les gagnants
d'autres sons 2006

 No more - ليس بعد

Bassistinti / IT

durée: 3':50''

Texte de la chanson
Homme, ce soir, on ne danse pas, ce soir, tu dois rester pour écouter la complainte de celui qui a toujours exploité celui qui aujourd'hui ne veut plus verser de sang.
Tu as répandu pistolets et chars armés mais sur un trône rien n'est péché. Tu ne ressens jamais la douleur de celui que tu blesses mais tu ressentiras la douleur de celui qui continue à résister.
No more, ne frappe pas, ne commence pas à exploiter, écoute le cri de celui qui continue à souffrir. No more, répète-le toujours dans ton cœur.
Tu as craché sur l'indien et sa terre blessée, tu as taché tes mains de son sang. Écoute maintenant son cri qui se lève et prie pour que ce ne soit pas le tien demain. Arrête-toi un moment pour réfléchir. Ne joue pas, ni ne danse, ni ne chante, écoute le cri du cœur. Ta course contre le temps s'est achevée, regarde la mer, tu dois crier deux mots contre le vent.
Frère indien, sud-américain, noir africain, lombard, sicilien, mélange de cultures diverses soumises à des règles logiques et perverses par le beau parleur qui ne pense qu'au commerce et non aux gens qui meurent.

[5.3 mb]

Bassistinti

 Bassistinti

En 1994, c'est depuis la Jamaïque préalpine (Varese) que prend forme le son enjoué de Bassistinti, un voyage passionnant à travers la musique jamaïcaine, le blue beat londonien et le ska latino de Buenos Aires. Et bien d'autres encore : un mélange de ragga, roots, ska, rock steady et dub. Un voyage à travers la culture et la musique jamaïcaines des années soixante à nos jours. Ce groupe a à son actif trois cd (tous distribués par Tube Records et Venus) et il a participé plusieurs fois à des compilations italiennes et étrangères. Nombreuses sont ses apparitions hors d'Italie (notamment dans le nord de l'Europe).

 

>> Commente la chanson sur le forum et lis les commentaires des autres <<

Il n'y a pas de commentaires. Doit le premier à en insérer un.