les gagnants
d'autres sons 2007

 Zimbabwe

Emmanuel Brémer / FR

durée: 6'

Texte de la chanson
Je comprends guère
Ces histoires de frontières
Ces grands découpages

J'ai voulu voir l'envers
J'ai pris un vol charter
En classe train d'atterrissage

J'ai eu froid comme dans un désert
Par une nuit d'hiver
Sans sac de couchage

J'ai vu des grains de riz
Tellement grands tellement gris
Les nuages

Puis le grand oiseau s'est posé
Tête la première je suis tombé
Par terre

Mais arrivé à bon port
Dans un grand paysage un décor
Tout en pierre

Il y avait pleins de gens
Habillés bizarrement
De la tête aux pieds

Que des petits blancs
Sur ce nouveau continen
Loin du Zimbabwe

Pourquoi Zimbabwe hé hé hé
Oh mon pays tu es si loin
Pourquoi Zimbabwe hé hé hé
Oh mon pays tu es si joli
Pourquoi Zimbabwe hé hé hé
Oh mon pays tu es si tu es si tu es si tu es si loin
Tu es si tu es si tu es situé si loin
T'es aussi t'es aussi t'es aussi taudis

J'ai vécu ainsi dix ans
Sur ce continent
Sans ivoire

De petits expédients
De boulots pas reluisants
De marché noir

Mais un jour

Un jour un homme tout bleu
M'a suivi des yeux
Toute la journée

M'a demandé gentiment
Mais avec un air méfiant
« Est-ce que vous avez vos. »
« Est-ce que vous avez vos. »
« Est-ce que par hasard vous auriez vos. »

Je lui sors un mouchoir
Il me dit « non »
Une note de comptoir
Il me dit « non »
Une page de mon petit cahier noir
Il me dit « quoi ? Tu veux dire que t'as pas
T'as pas t'as pas tes papiers ? »

Je suis reparti au Zimbabwe hé hé hé
En jet privé
J'étais venu en classe train d'atterrissage
Je repars en 1ère classe : c'est la classe
Je suis reparti au Zimbabwe hé hé hé
Je comprends pas pourquoi à mes poignets
Il y a des drôles de bracelets

Ce qui fait que je comprends guère
Ces histoires de frontières
Ces grands découpages

Je comprends pas
Avec quel crayon géant
L'homme a séparé les océans
Comment il a fait pour tracer des grands traits
Sur le monde (bis)

J'comprends pas avec quelle règle
avec quel cutter avec quelle équerre
Comment il a fait pour tracer
ces traits immondes (bis)

Mais est-ce que les oiseaux
Ont aussi leur photo
Sur ce petit papier

Quand ils migrent en Afrique
Est-ce qu'on leur demande du fric
Est-ce qu'ils se font fouiller ?
Excusez-moi Mlle Lhirondelle
Est-ce que vous avez quelque chose à déclarer ?
Quoi vous emmenez le printemps avec vous Mais alors ça va être l'hiver ici
Bien en admettant que vous ayez toutes les autorisations requises Mais tâchez de nous le ramener
vers le 21 mars ça nous est bien utile à l'époque Et c'est pas la peine de revenir sans vos p'tites
copines On sait très bien qu'une hirondelle ne fait pas le printemps. Franchement.

Est-ce que les oiseaux
Ont aussi leur photo
Sur ce petit papier

Quand ils migrent en Afrique
Est-ce qu'on leur demande du fric
Est-ce qu'ils se font fouiller ?

Excusez-moi M. Lepélican
Est-ce que vos avez quelque chose à déclarer ?
Quoi vous avez huit kilos de poisson dans votre bec Alors que votre petit papier ne vous autorise
qu'à 6 kilos De bagages Eh bien vous allez me laisser ces deux kilos de merlu en trop là sur le côté on va se les partager avec les collègues. Franchement.

Est-ce que les oiseaux
Ont aussi leur photo
Sur le petit papier

Quand ils migrent en Afrique
Est-ce qu'on leur demande du fric
Est-ce qu'ils se font fouiller ?

Excusez-moi Mme Lacigogne
Est-ce que vous avez quelque chose à déclarer ?
Non vous n'avez rien du tout à déclarer c'est quand même bizarre pour un oiseau migrateur Qui
revient d'Afrique du nord Non, vous vous êtes blanche comme neige vous êtes comme Blanche-Neige.
Donc rien du tout à déclarer Mme Lacigogne, alors qu'est-ce que c'est que ce petit baluchon ? Franchement.

Est-ce que les oiseaux
Ont aussi leur photo
Sur le petit papier

Quand ils migrent en Afrique
Est-ce qu'on leur demande du fric
Est-ce qu'ils se font fouiller ?

Evidemment je vous épargne le couplet sur le canard et le poulet venus avec la Compagnie Avi Air
de toute façon les canards les poulets c'est comme les nuages ils vont rester à la frontière

Ce qui fait que
Je comprends guère
Ces histoires de frontière
Ces grands découpages
Pour moi la seule frontière
C'est celle de l'atmosphère
Pour moi la seule frontière
Celle de la stratosphère
Pour moi la seule frontière
Celle du système solaire
Pour moi la seule frontière
Réside à des années lumières
Pour moi la seule frontière (ter)
C'est celle de l'univers


[7.8 mb]

Emmanuel Brémer

 Emmanuel Brémer

 

>> Commente la chanson sur le forum et lis les commentaires des autres <<

Il n'y a pas de commentaires. Doit le premier à en insérer un.