les gagnants
d'autres regards 2005

Derdba - دردبة

 Derdba - دردبة

Yassine Marco Maroccou / MA

durée: 14':52''
production: Mohamed Darid
année de production: 2005
e-mail: yass.marr@gmail.com

synopsis
C'est dans la salle d'attente d'un "kaouay" qu' on rencontre les trois héros cette histoire ; ils sont venus chez ce médecin traditionnel, ce chamane, pour guérir leurs blessures. Ralia, une moqadma qui enseigne le lila aissaouia* et a mal au genou, El Gouchy, un barbier musicien gnawi** immobilisé par une minerve, et Zoltan, un DJ hongrois aux tympans éclatés, revivent, en attendant leur consultation, les accidents qui l'ont amené chez le guérisseur. Immédiatement, un trait d'union, un échange, naît entre ces personnages, car ils ont en commun, en plus de la douleur physique, la passion de la musique. Cette même nuit, au son du chant du muezzin qui appelle les fidèles pour la prière de l'aube, la fusion de l'esprit et des musiques offre à Ralia, El Gouchy et Zoltan la guérison définitive.

*rite musical ésotérique propre aux Aissaoui au cours duquel une figure emblématique centrale (ici, Ralia) entre dans une transe suscitée par une musique aux rythmes hallucinants et permet à ceux qui la suivent dans cette spirale de guérir de leurs maux.

** cercle ésotérique ancien réunissant des danseurs, des musiciens et des guérisseurs moqadma, c'est-à-dire descendant des esclaves déportés de ce qui s'appelait à l'époque Soudan et qui regroupe aujourd'hui les pays de l'Afrique sub-saharienne. Le rite Gnawi ressemble à celui des Aissaoui.

  
[19.6 mb]
    
 
Yassine Marco Maroccou

 Yassine Marco Maroccou

Yassine Marco Marroccu (Casablanca, été 1979), de père sarde et de mère marocaine, arrive en Italie fin 1998. Il a produit et réalisé trois courts métrages et un clip vidéo. En septembre 2004, il fonde sa maison de production, Eclipse, société destinée à renforcer les échanges interculturels et surtout cinématographiques entre l'Italie et le Maroc.

 

>> Commente le film su le forum et lis les commentaires des autres <<

Il n'y a pas de commentaires. Doit le premier à en insérer un.